Les Bizantines - Constance Gay

"Les Bizantines", c'est une série de portraits de femmes qui nous entourent et incarnent l'énergie qui nous anime.

Aujourd'hui, on part à la rencontre de la comédienne Constance Gay, elle nous parle de musique !



Hello ! Quel est ton métier ?

Mais Hello à toi Bizance! Je suis comédienne, et je me mets peu à peu à la photo et à la réalisation. Besoin de passer derrière l’objectif !


As tu un instagram ?

Comme toute comédienne 2.0 qui se respecte, oui. @gayconstance si tu veux tout savoir !


Un twitter ?

Je suis 2.0, mais faut pas pousser mémé dans les orties, je n’ai pas poussé jusque là.


Une page facebook ?

Eh bien oui, je reste fidèle à mon premier réseau social ; j’avais 12 ans quand Facebook a fait son coming out! On a fait notre puberté ensemble, et ça, ça se respecte.


Un site ?

Nope.



D’autres liens que tu souhaites partager ?

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Coronavirus-COVID-19-Informations-recommandations-mesures-sanitaires

Il paraît qu’en ce moment, c’est LE site tendance.

Constance porte la robe Bangui et le T-shirt Betsy


Une actu dont tu souhaites faire part ?

En période de confinement, on ne va pas se mentir, l’actu est brève. Mais si vraiment tu as une folle envie de voir ma tronche parce que tu ne sais pas quoi faire, va donc sur Netflix regarder la Saison 1 d’Unité 42 ! Je ne suis pas habillée avec des robes à fleurs Bizance, mais ça peut t’occuper de manière sympathique ! Et je m’appelle Billie dans la série, comme un de vos pulls qu’on rêve d’enfiler tous les matins de confinement.



Quelle est ta pièce préférée de la collection ?

La Jupe Benares ! Ce genre de pièce aussi casual que féminine et élégante qui se porte avec tout et à n’importe quelle saison, on adore !

Ton idée ou geste quotidien pour prendre soin de demain ?

Une multitude de petits gestes au quotidien avec lesquels j’apprends à vivre : zéro gâchis, j’achète quasi tout en seconde main, évidemment le tri sélectif (d’ailleurs en France, nous avons un immense retard comparé à nos voisins belges par exemple!), économie de papier, plastique, transports polluants, énergie, je boycotte certaines marques alimentaires...

Ce n’est pas révolutionnaire, mais si chacun prenait soin de se dicter quelques règles simples, on avancerait tous ensemble un peu plus vite !

Par exemple, hier soir, je me faisais une réflexion toute bête : un bureau sur plusieurs étages est en face de chez moi, 24h/24h (et en période de confinement, n’oublions pas que les bureaux sont obligés de fermer…) leurs lumières sont allumées ! Je ne peux pas comprendre que ce ne soit pas sanctionné ! La nuit quand on circule dans Paris, on voit un nombre de bureaux, boutiques, entreprises qui laissent leur lumière allumée, c’est scandaleux !

Ton occupation en ces temps de confinement ?

Si je ne me fais pas de programme, on va me retrouver ensevelie dans mon canap’ bouffée par des oiseaux, bref.

Du coup, je me fixe des journées un peu type : je me lève à 8h, café en intraveineuse, je commence par faire une playlist de musique classique (ouais Wagner is the new 2Pac) pour les gens qui me l’ont demandé. Ensuite, je travaille trois heures sur le documentaire que je suis en train de réaliser, et une heure sur un scénario. Je descends dans la cour et bim, 1h30 de sport avec mon mec et deux de nos meilleurs potes qui habitent l’étage du dessous : au programme : pilates / boxe / crossfit. L’après-midi, c’est piano / compo, lecture, écriture, réflexions existentielles sur la vie des pigeons qui eux, ont l’air si libre en ce moment. Le soir, jeux de société avec nos confinos du bas, ou film !


ITW MUSIQUE

Quel est ton morceau préféré de tous les temps ?

Ah la vache, la question pas cool. Allez vas-y, si vraiment je dois en choisir un, allez deux, ce serait MY WAY mais la version de Nina Simone, les percus en fin de morceau et les cordes me rendent maboule. Et le deuxième, l’ouverture de Tristan und Isolde de Wagner, dirigée par Furtwangler (choix pas très politiquement correct, mais apparemment distinguer l’homme de l’artiste en 2020, c’est hyper cool… beurk). En fait, ces deux morceaux, c’est ce que j’écoutais avec mon amour de grand-père italien, on chialait tous les deux en buvant du bon pinard, on se trouvait très rock, et c’était le bonheur.


Quel est ton album préféré de tous les temps ?

L’oratorio de Mendelssohn qui s’appelle Elijah, dirigé par Paul McReesh avec le Choeur Philarmonique de Wroclaw.

Un chef d’oeuvre de composition trop peu connu, et dirigé d’une main de maître. En boucle.

Et… Le seul, l’unique, le vrai : « Grace » de Jeff Buckley.

Quel est le morceau que tu détestes ?

Gigi l’amoroso de Dalida ! J’adore Dalida mais ce morceau me donne envie de cogner les murs !

En fait pour la petite anecdote, je suis fan de karaoké et j’ai les potes qui vont avec. (Le karaoké devrait être remboursé par la sécu à mon humble avis). A chaque fois, y en a un qui veut chanter Gigi. Au début, j’adorais cette histoire interminable, je trouvais la chanson rigolote, ça faisait un peu fête de village, mais aujourd’hui…. Bordel qu’est ce que je la trouve longue et chiante ! Ce rythme bateau et cette mélodie un peu cavalière… Ringardise extrême! Bref, je viens de me faire des ennemis.


Et celui un peu honteux mais que tu connais par coeur ?

Il y en a tant ! « Toutes les femmes de ta vie » des L5 par exemple, j’avoue qu’en karaoké, on tient avec une de mes meilleures amies un duo qui relève du grand génie… ou de la médiocrité... je ne sais pas


Quel est ton meilleur souvenir de concert ?

M (mathieu Chedid) au Palais de Tokyo il y a 4 ans je crois. A l’entrée de la salle, on devait remplir un papier sur lequel on devait noter un mot pour donner le titre du morceau, une note (genre LA bémol) pour donner la tonalité, un chiffre (pour le tempo). Et sur scène, Mathieu en piochait un, et avec ses zicos, ils se mettaient à improviser avec les contraintes données. C’était dément.

D’ailleurs, je ne sais même plus comment ce soir là, je me suis retrouvée à danser sur scène comme une dingue au milieu des musiciens. A méditer.


Ton premier vinyle ? cassette ? CD ? Mp3 ?

Très clairement, Les histoires de Père Castor. Une véritable tuerie !


La musique à fond ou en fond d’ambiance ?

A fond, en fond d’ambiance, en fond de soirée, en fond de veau… de la musique, toujours, partout, tout le temps.


En ce moment tu écoutes quoi ?

Les stories de James Blake et je me refais Le Clavier Bien Tempéré de Bach par Glenn Gould.


Tu me conseilles d’écouter quoi ?

En cette période de confinement, si t’aimes pas tes voisins, euh… Marylin Manson à fond?


MERCI CONSTANCE !


Nous contacter : 

contact@bizanceparis.com

S'inscrire à la newsletter

© 2019 Bizance Paris