top of page

Les Bizantines - Virginie Rasmont

"Les Bizantines", c'est une série de portraits de femmes qui nous entourent et incarnent l'énergie qui nous anime.





Hello Virginie ! Qui es tu ? Je suis artiste plasticienne. Mon médium principal est le papier, je mixe différentes techniques comme le collage, les encres, la feuille d’or ou encore l’aquarelle. L’art est un moyen pour moi de m’exprimer sur des sujets très personnels comme le rapport au corps, l’intime, l’amour, l’altérité, le sens de la vie. Il y a une dimension thérapeutique. C’est un peu comme une psychanalyse mais au travers de formes et de couleurs. Partager cette intimité est une façon de me connecter aux gens car cette intimité fait souvent écho.

Ton insta?

@Virginierasmont Où sommes nous ? Nous sommes ici dans mon atelier à Levallois, c’est un endroit que j’aime beaucoup. C’est ma deuxième maison. C’est très lumineux et c’est quelque chose qui était important pour moi, je suis très sensible à la lumière et là tu as la version rangée de l’atelier ce qui arrive à peu près 1x/an.

Raconte nous ton parcours, comment es tu devenue artiste? A priori rien ne me prédestinait à devenir artiste puisque je suis Docteur en Pharmacie et que par le passé j’ai travaillé 8 ans dans l’industrie cosmétique chez L’Oréal.

J’ai eu des moments forts dans ma vie qui m’ont fait réaliser à quel point c’était important et surtout vital pour moi de créer. J’ai un grand amour pour la création et l’appel à mettre la création au centre de ma vie a été fort.

J’ai aussi baigné dans une famille où l’entreprenariat est très ancré et être artiste c’est aussi être entrepreneur finalement. Et bien sur des rencontres clés qui m’ont amenée là où je suis aujourd’hui.


Quel est ton process de création ? Mon processus est très connecté à l’intellect et en même temps très intuitif.

Connecté à l’intellect car j’écris beaucoup, je me nourris et je m’inspire de différents sujets comme la philosophie, les sciences, l’art évidemment, la psychologie aussi, de sujets sociétaux. J’ai des carnets où je prends beaucoup de notes et ce sont aussi des carnets de pensées où je dépose des choses intimes, des histoires, des rencontres, des états d’âmes, des mots. Je m’imprègne de ce que je vois, j’entends, je sens, je touche.

Et à la fois très intuitif car lorsque je crée j’aime me laisser porter par mes sensations, par les couleurs et les matières.

VIRGINIE PORTE LE SWEAT STAN


Ton actualité du moment ?

J’ai réalisé il y a quelques semaines une fresque dans le marais dans le cadre d’octobre rose en face du café la perle au 78 rue vieille du temple.

Je viens de terminer une série limitée de petits formats sur la thématique de l’empreinte qui est disponible pendant un mois. J’entame une série d’œuvres qui seront en vente en avril prochain avec le cercle de l’art, un collectif de femmes artistes créé par Margaux Derhy.



LA FRESQUE DE VIRGINIE AU 93 RUE VIEILLE DU TEMPLE

* Credit photo : Basil Perot

Quel/le artiste t'inspire, te plaît en ce moment?

Une de mes artistes préférées est Prune Nourry. C’est une artiste qui interroge notamment les notions d’équilibre et de guérison. J’ai eu un coup de cœur pour son Projet Phenix où elle invite huit personnes non voyantes à poser dans son atelier. Yeux bandés, Prune Nourry entreprend de réaliser leur buste en terre, à travers le toucher et l’écoute. Lors des séances de pose, elle enregistre leur histoire et prend en photo leurs mains, dont les lignes de vie symbolisent aussi l’histoire. Ce projet naît d’une expérience très personnelle. Pour traiter un cancer, elle a recours à la chimiothérapie dont l’un des potentiels effets secondaires est la perte d’un sens essentiel pour elle : le toucher.


L'œuvre que tu rêverais d'acquérir?

Une nana de Niki de Saint Phalle. Ou les vitraux réalisés par Matisse à la chapelle Saint-Paul de Vence



ITW Lifestyle


Qu'est ce que Bizance t'inspire? Ton coup de coeur de la saison?

Bizance est une marque à l’esprit décomplexé et rock qui nous énergise, dont les pièces sont confortables et bien coupées. Une marque qui prend soin de nous et de la planète. .

Je suis fan de la chemise Chloé, tellement chic et délicate, une pièce intemporelle !



VIRGINIE PORTE LA CHEMISE CHLOE ET LE PANTALON PACO


Ton idée ou geste quotidien pour prendre soin de demain?

Me déplacer à vélo, presque quotidiennement !


As-tu une cause qui te tient à cœur et pourquoi? Les causes en lien avec la santé notamment le cancer du sein, les troubles du comportement alimentaire et les pathologies cardiaques me tiennent énormément à cœur et je mets d’ailleurs mes créations au service de ces causes. Si je devais en citer une seule je dirais la fondation cœur et recherche qui contribue au développement de la recherche dans le domaine des maladies cardiovasculaires .

Des bons plans à nous partager: Galeries, restos, WE pas loin de Paris, livres ?

Galeries : Club sensible, Templon, Nathalie Obadia;

Restos : Tekes pour une soirée entre amis chaleureuse, Interfabric pour un déjeuner de qualité, Sushi b pour les grandes occasions.

WE proche de paris: Etretat (coup de cœur pour l’hôtel les Tilleuls), la Touraine pour aller voir les châteaux de la Loire, l’île de ré pour déconnecter.

Livres: "Réparer les vivants" de Maylis de Kerangal, "La rencontre" de Charles Pépin,

" Avec toutes mes sympathies" d’Olivia de Lamberterie.




MERCI VIRGINIE !



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Contact

Nous contacter : 

contact@bizanceparis.com

bottom of page